• Description :  Plaie recouverte de tissu jaunâtre plus ou moins adhérent.

• Cas possible de plaie : sèches ou exsudatives type brûlures du 3ème degré, plaies infectées, mycoses, …

 • Indications :

Fibrineuse sèche : Hydrogel (pour hydrater et ramollir) après scarification + Hydrocolloïde ou Film

Fibrineuse exsudative : Alginate après détersion mécanique + pansement sec ou film. Si bourgeonnement déjà déclenché : hydrocellulaire + bande

Fibrineuse très exsudativeHydrofibre après détersion mécanique
(+ hydrocellulaire si nécessaire) ou compresse + bande pour fixer

• Fréquence de changement :

Sèche en phase de détersion : tous les 2 à 3 jours (dès formation d’une bulle)
Sèche en phase d’épiderrmisation : jusqu’à 7 jours (en fonction de la saturation)
Exsudative : à saturation (2 à 4 jours)


Protocole de soins plaies fibrineuses sèches


• Nettoyer à l’eau stérile ou au sérum physiologique.

• Sécher.

• Appliquer sur la plaie et faire dépasser des berges de 3 cm.

• Lisser le pourtour de la plaie pour une bonne adhésion.

• Utiliser formes minces pour plaies superficielles et formes épaisses pour plaies plus profondes.


Protocole de soins plaies fibrineuses exsudatives


• Nettoyer à l’eau stérile ou au sérum physiologique.

• Sécher.

• Combler la plaie avec le nombre de pansements nécessaires.

• Pour les plaies tunnellisées, utiliser la mèche.

• Recouvrir d’un pansement secondaire permettant de maintenir un milieu humide (type hydrocolloïde ou film auto-adhésif transparent).

• A retirer d’un seul tenant.


Précautions


– Artériopathie de stade IV
– Plaies diabétiques
– Ne pas utiliser de l’éosine, de l’alcool, du Dakin, de la Bétadine avec les hydrocellulaires
– Les formes sphériques, tubulaires sont à évaluer en fonction de la forme et la taille de la plaie
– Pour les plaies cavitaires, utilisation des mèches