• Description : les hydrocellulaires sont constitués de polymères et présentés sous forme de polyuréthane. Les différentes couches qui les composent permettent un transfert vertical qui peut gérer des exsudats très importants. Ils maintiennent un milieu humide sans créer de macération et permettent un port de pansement prolongé.  

• Indications :  Plaies aiguës, sans distinction de phase, plaies chroniques en phase de bourgeonnement en traitement séquentiel, plaies très exsudatives, superficielles ou profondes : escarres, ulcères de jambe, plaies traumatiques… Peuvent être utilisés comme pansement secondaire. 

V Avantages :

– Très absorbant, la capacité d’absorption est liée à l’épaisseur de la plaque
– Occlusifs, ils maintiennent un milieu humide sans créer de macération
– Ne se délitent pas au contact de la plaie
– Sans odeurs désagréables
– Sont très confortables :  retrait atraumatique et indolore
– Compatibles avec certains gels ou pansements actifs

X Inconvénients :

– Contre-indiqués en cas de nécrose sèche ou de plaies infectées.


Nos solutions


permafoamPermaFoam (Hartmann)

La gamme PermaFoam est une gamme de pansements hydro-actifs en mousse avec une couche externe perméable à la vapeur d’eau. La structure en mousse spéciale hydrophile renforce l’absorption par capillarité assurant un drainage rapide de l’exsudat.

Indication: Pour la détersion de plaies modérément à fortement exsudatives, non infectées, et pour l’élaboration de tissu de granulation. En particulier pour les plaies chroniques à problèmes comme l’ulcère variqueux et les escarres.

Elle garantit une humidité équilibrée du milieu de plaie. Les germes et les débris cellulaires sont sûrement inclus et le restent, même sous compression.

permafoam_comfortPermaFoam est disponible dans les dimensions suivantes :

– 10 x 10 cm (stérile et non stérile)
– 15 x 15 cm (non stérile)
– 15 x 20 cm (non stérile)
– Ø 6 cm (rond, stérile) 

Pour le traitement des brûlures jusqu’au deuxième degré, préférez PermaFoam comfort, disponible dans les dimensions 8 x 8, 11 x 11, 15 x 15 et 20 x 20 cm.

Egalement disponible en forme sacral (22 x 22 cm) , concave (16.5 x 18 cm),  cavité (10 x 10 cm) et tracheotomie (8 x 8 cm).

permafoam formes

Suprasorb P (Lohmann)

suprasorb PSuprasorb P absorbe l’exsudat de la plaie rapidement et en toute sécurité, directement dans le lit de la plaie, la mousse PU aux pores fins offrant une très bonne capillarité.

Il convient pour les plaies modérément exsudatives, plaies superficielles, plaies non infectées, à toutes les phases de cicatrisation (par ex. : ulcère de décubitus et autres, brûlure au 2e degré, sites de prélèvement cutané pour greffon
plaies postopératoires).

• très bonne cicatrisation grâce à une gestion fiable de l’exsudat
• grand confort de port grâce à une structure souple et douce
• évaluation aisée de l’exsudat de la plaie
• membrane en PU imperméable aux bactéries et aux liquides

Le matériel s’adapte parfaitement au lit de la plaie. La constitution particulière de la surface de la couche de contact avec la plaie de Suprasorb P est douce pour les surfaces fragiles, comme les plaies en cours de cicatrisation. La couche vectrice en PU semi-perméable assure un milieu humide idéal pour la plaie. Le pansement est indéformable, même après avoir absorbé du liquide. Imperméable aux bactéries et à l’eau*.

Suprasorb P s’applique aisément, il est doux et agréable à porter.

Suprasorb P existe en 2 modèles : non adhésif, auto-adhésif (dotée d’un rebord adhésif à base de colle douce pour la peau) dans les dimensions suivantes :

– 5 x 5 cm (uniquement non adhésif)
– 7.5 x 7.5 cm
– 10 x 10 cm
– 15 x 15 cm
– 15 x 20 cm

 

 


Nos références sont équivalentes à 

ALLDRESS®, ALLEVYN®, ASKINATRANSORBENT®, BIATIN®, CELLOSORB®, COMBIDERM®, COPA®, CUTINOVA®, HYDROPHAR®, HYDROTAC®, MEPILEX®, TEGADERM FOAM®, TIELLE®, URGOTUL®, VERSICA XC®, VLIWASORB®.


Conseils généraux pour les hydrocellulaires


– Ne pas utiliser avec du Dakin ou de l’eau oxygénée car ces produits altèrent l’hydrocellulaire.

 

– Les formes sphériques, tubulaires sont à évaluer en fonction de la forme de la plaie et de la taille.

 

– Les formes argentiques sont à réserver pour le traitement de plaies infectées.

 

– Changer le pansement tous les 2-3 à 6-7 jours selon l’abondance des exsudats.